• Bientôt la rentrée

    Petite réunion de fin de vacances ce samedi 24 août.

    Nous avons passé un bon moment à comparer nos bronzages et à parler de nos vacances.

    Mais nous avons aussi parlé un peu de ce que nous avons lu sur internet.

    Nous voulions juste exprimer notre stupéfaction !

     

    Il y a ceux qui veulent prendre la place de nos élus et qui n’ont rien à dire depuis mois et qui vont s’énerver avec les élections qui approchent. Désolation !

    Il y a ceux qui s’énervent sur des détails car ils ne trouvent finalement rien d’important à critiquer sur la gestion municipale. Consternation !

    Et il y a ceux qui s’énervent sur leur clavier en écrivant un tas de choses sans doute très intéressantes mais totalement incompréhensibles pour le citoyen lambda. Beaucoup plus intelligents que les 2 autres groupes mais dans quel but ? Interrogations !

     

    Bien sûr on imagine tous ceux qui s’énerveront en lisant ceci et qui diront « et vous, vous n’avez rien écrit non plus depuis des semaines ». Quel sens de l’observation ! Mais nous, nous ne sommes pas candidats aux élections !!!

     

    Bonne rentrée !

     

    « Les élus de l’opposition ne sont pas très sportifs ?Beuvry bouge ! Beuvry change ! Vraiment ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    sépamoisélui
    Mercredi 28 Août 2013 à 18:18

    tiens tiens il y a du nouveau sur votre blog et vous critiquez ( vous n'avez tout à fait tord ) les autres blogs qui n'ont rien à dire depuis des mois et ho miracle ils viennent de trouver un sujet . je ne croyais pas que votre blog était si lu que ça

    2
    bien vivre à beuvry
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 11:23

    j'avais dit dans un commentaire que certains papillonnent de groupe en groupe (apolitique c'est évident !!! ) et bien il faut savoir que l' accouplement chez les papillons ne dure que une demi heure à 3 heures !!!!!!!!

    3
    SOS-VERITE
    Lundi 9 Septembre 2013 à 11:16

    Tout à fait d'accord il y a des blogs où c'est du grand n'importe quoi

    4
    MayaLabeille
    Lundi 9 Septembre 2013 à 21:10

    Je voudrais dire à "bien vivre à beuvry" que ce n'est pas forcément grave pour un papillon d'aller butiner dans un autre groupe d'insectes.

    L’ennui c’est quand le papillon se décide trop tard à rejoindre ce groupe pour prouver sa motivation sincère et ses capacités à rassembler le groupe.

    Et le gros problème est quand le groupe d'insectes décide d'élire un nouveau chef et que les petites bébêtes préfèrent les jolies couleurs du papillon qui vient juste de se pointer à la carapace du vieux scarabée.

    Le scarabée qui a fait un travail de fourmis pendant des années il a le bourdon d’être ainsi désavoué ! Le papillon nouveau chef du groupe d’insectes se voit déjà chef de tous les animaux !

     

    Mais pas folle la guêpe : les autres animaux ne vont pas élire un papillon qui ne s’est pas préoccupé d’eux pendant 5 ans et qui arrive en pays conquis !
    Le papillon aurait dû savoir que la nature a besoin des abeilles pour assurer la pollinisation et donc la survie de toutes les espèces. Sans abeilles, pas d'avenir. 

    5
    SOS-VERITE
    Mardi 10 Septembre 2013 à 08:46

    J'aime beaucoup la poésie de Maya. Ici c'est vraiment un blog de vérité et Madame le papillon aura bien du mal à convaincre, même à droite on dit que les élus de l'opposition ne se sont pas préoccupé des beuvrygeois pendant 5 ans et ce n'est pas en allant butiner sur la liste UMP qu'elle va convaincre les électeurs.

    6
    bien vivre à beuvry
    Mardi 10 Septembre 2013 à 14:03

    j'ai beaucoup aimé aussi le texte de maya ,nous avons des poétes à Beuvry !! bravo ,que du bonheur !!!! 

    7
    Lundi 23 Septembre 2013 à 18:55

    Mais pendant ce temps, madame le maire avait déjà annoncé qu'elle se représenterai en 2014 : http://beuvry2014.revolublog.com/votre-maire-se-representera-t-il-en-2014-a100082110

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :