• Il était temps !

      

    Dans ce titre, nous ne parlons pas du commentaire de Justin NAVY qui demande notre avis sur la tentative de rapprochement d’une partie de l’opposition ; mais nous parlons des vacances scolaires qui arrivent dans quelques jours : il était temps car les enfants, en particulier de la maternelle au CP sont épuisés.

      

     

    Nous voulions juste faire un article pour souhaiter de bonnes vacances d'hiver bien méritées.

       

      

    Néanmoins puisque nous avons été sollicités, nous répondons (au moins en partie) à Justin :

      

    Certains voudraient réduire le débat uniquement aux TAP.

    A Beuvry les activités proposées sont de qualités, nous l’avons dit depuis longtemps.

    Le vrai débat n’est pas dans les TAP, mais dans le principe même de cette réforme qui engendre de très nombreux problèmes.

    De nombreux sites internet et de blogs (y compris ceux qui ne voient pas les autres sujets comme nous) en parlent très largement, même à Beuvry.

     

    Par contre, certaines personnes prennent la parole sur ce sujet en se contentant de dire ce que nous avons écrit depuis plusieurs mois sur la qualité des TAP, sans en profiter pour dénoncer la réforme pas elle-même. C’est peut-être une tentative de se rapprocher de la majorité qui pourrait nous faire rire si ce n’était pas aussi grave.

     

    Comment peut-on à ce point se tromper ?

    Tenter de se raccrocher de la majorité municipale sur le seul sujet que la population Française désapprouve majoritairement !

    80 % d’enfants inscrits aux TAP ne veut absolument pas dire 80% de satisfaits de la réforme.

    Cela veut simplement dire que malgré la liberté d’inscrire ou pas les enfants aux TAP, lorsque papa et maman travaillent tous les 2, il n’y a pas d’autre solution !

     

    Au lieu d’utiliser ce pourcentage qui ne signifie pas que les parents soient d’accord avec la réforme bien au contraire, il faudrait utiliser d’autres pourcentages bien plus révélateurs.

     

    • Selon un sondage, paru la semaine dernière trois enseignants des écoles sur quatre jugent que les « dysfonctionnements » liés au temps périscolaire ont un impact négatif sur l'attention et la fatigue des élèves.
    • Pour 82% des professeurs de maternelle, ces dysfonctionnements constituent le « problème majeur » de la réforme.
    • 68% notent une « dégradation » de leurs conditions de travail et 81% estiment que leur vie personnelle est affectée notamment en matière de pouvoir d'achat (coût supplémentaire en trajet et garde d'enfants) et de temps (animations pédagogiques placées le mercredi après-midi ou en fin de journée).

     

    Quand on veut utiliser des pourcentages, il faut utiliser ceux qui concernent aussi les autres et ne pas penser qu’à son propre cas, à sa propre école, ni même à sa propre commune !

     

     

    Faut-il aussi rappeler que cette réforme est génératrice d’inégalités ?

      

    D’autres communes n’ont pas la chance que nous avons à Beuvry et n’ont pas la possibilité d’organiser des TAP de qualité.

    D’autres communes font payer les TAP dès cette année, notre tour viendra peut-être en 2016 ?

    Dans l’immense majorité des cas, l’encadrement des TAP ne prévoit pas l’accueil des enfants en situation de handicap.

     

    Quand on aborde un sujet il faut parler des différents aspects et ne pas se contenter de se dire « pour moi tout va bien, les autres n’ont qu’à se débrouiller ». Ce n’est pas parce que l’on s’exprime sur son cas personnel, que l’on doit faire totalement abstraction des problèmes des autres.

     

    Et il y a bien d’autres problèmes que nous avons déjà abordé, sans être élus et sans être candidats… mais sans chercher à nous « faire bien voir »...

      

      

      

    Nous souhaitons donc de bonnes vacances aux enfants, très fatigués comme dans toutes les écoles publiques de France, par l’application de la réforme des rythmes scolaires.
    Ce n’est pas par hasard si la quasi-totalité des écoles privées ne l’on pas appliquée !

      

      

     

      

    « Parole à l’opposition municipaleLes élections départementales à Beuvry »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Justin NAVY
    Jeudi 19 Février 2015 à 18:25

    Merci pour votre réponse ! Dommage que la décision sur la tentative de rapprochement ne sera pas prise par vous, car on comprend bien votre position !money

    2
    Une Beuvrygeoise
    Mercredi 25 Février 2015 à 16:34

    C'est officiel !!!! Celle qui a soutenu les rythmes scolaires quitte le groupe d'opposition !!!

    Je ne félicite pas madame DAQUEMBRONNE qui a laissé sa place à cette personne qui est maintenant un nouveau soutien à la majorité comme Voltaire BOUQUE en 2009 !!!

    3
    Samedi 28 Février 2015 à 14:48

    Réponse à Une Beuvrygeoise:

    Madame Dacquembronne a choisi de quitter l'opposition pour des raisons qui lui appartiennent. Elle ne pouvait pas imaginer ce qui se passerait par la suite.

    Ils y a de nombreuses différences entre cette personne qui souhaite maintenant séduire la majorité et Voltaire Bouque. Il a était adjoint aux finance puis maire lors de la démission pour raison de santé de Monsieur Robert Hazebrouck. Il a toujours était de gauche et n'a jamais renié ses convictions.

    4
    Une Beuvrygeoise
    Lundi 2 Mars 2015 à 11:29

    Je suis d'accord avec vous, il y a de nombreuses différences à commencer par les compétences !!!

    Mais certaines personnes s'imaginent qu'il suffit de retourner sa veste pour faire illusion.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :