• L’opposition n’aime pas les transports en commun !

     

    Mardi soir, nous avons assisté à la présentation de la seconde phase de travaux pour le futur système de transport en commun sur l’agglomération constitué par des Bus à Haut Niveau de Service. La salle était pleine, ce qui prouve l’intérêt de la population pour le sujet.

     

    Enfin, tous n’étaient pas intéressés......

    Certains étaient venus pour faire le buzz !

     

    La pollution est de plus en plus importante, nous l’avons encore constaté en janvier avec des pics de pollution dans la région.

    La circulation routière est de plus en plus saturée et il devient impossible de se garer dans certaines communes.

    La misère frappe fortement la région, Monsieur Macron l’a rappelé, mais avec beaucoup de mépris pour la France qui souffre. De nombreuses personnes n’ont pas de voiture et ont besoin de transport en commun pour faire leurs courses, aller chez le médecin et trouver du travail.

     

    Et pourtant l’opposition municipale a tout fait pour casser le projet de Bus à Haut Niveau de Service.

    Quand on fait une campagne municipale pour faire croire que l’on s’inquiète pour l’environnement, il ne faut pas tout faire pour casser les projets qui doivent permettre d’améliorer la qualité de l’air !

     

    C’est à qui occuperait le micro le plus longtemps possible !

    L’opposition s’était massée dans le fond de la salle (à part une élue qui n’a pas manqué de se faire remarquer vers l’avant) pour perturber la présentation du dossier. Pour l’élue qui s’est disputée avec ses anciens collègues comme pour le reste du groupe (élus démissionnaires et autres candidats pas forcément connus des Beuvrygeois) les questions n’avaient pas vraiment de sens.

    Nous avons pris l’habitude de ces méthodes, ils avaient fait la même chose lors d’une réunion publique où la municipalité expliquait son plan pour lutter contre les inondations.

    Personnes n’est dupe et tout le monde a bien vu que la plupart des questions posées par l’opposition montraient qu’ils n’ont pas écouté les informations données hier soir ou dans le passé. C’est d’autant plus grave que certains sont élus de l’opposition, ils devraient donc avoir accès aux dossiers.

     

    D’autres interventions à noter

    Entre les coups d’éclat d’une opposition acharnée contre le projet, quelques personnes ont pu quand même s’exprimer.

     

    - Quelques riverains ont posé des questions et ont étés rassurés. Mais il rester à régler le problème de la baraque à frites.

    - Le représentant du cabinet médical (kinés - infirmières) a exposé son litige avec le SMT au sujet d’une sortie qui a été déplacée, cela aurait dû être provisoire, mais le SMT n’a pas tenu ses engagements sur ce point. Nous pensons que sa réaction est légitime.

    - Heureusement que toutes personnes qui ne soutiennent pas la majorité ne sont pas aussi fermées. Une personne a fait une très bonne remarque : « le prix du ticket à l’unité est trop élevé et cela n’encourage pas à essayer le bus ». Nous espérons vivement que cette remarque sera entendue par les responsables et que le prix du billet sera revu à la baisse pour donner envie à plus de monde de prendre le bus. Ce qui fera taire les remarques de l’opposition qui disent que les bus vont rouler à vide.

     

    Ce que nous déplorons dans cette opération concertée de déstabilisation, c’est que les riverains n’ont pas forcément pu poser toutes leurs questions car la soirée s’est éternisée et certaines personnes ont quitté la salle avant la fin.

     

    « Le père Noël a ramené des élus de l’opposition dans sa hotte !L'opposition a franchi la ligne jaune »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    VERO62660
    Mercredi 15 Février à 10:53

    Pour eux ; tout est bon pour se faire remarquer quand il y a un journaliste ! Ils se disent pour l'écologie et ne veulent pas des transports en commun clownclownclown  heureusement qu'ils n'ont pas été élus !

    2
    Vendredi 3 Mars à 17:25

    Comme le FN de Hénin beaumont qui fut contre  la remise aux normes actuelles des transports en commun,une fois élu si ça arrive ,ils vanteront le projet.

    IMPOSTEURS !!! 

    le prix du ticket n'est pas cher ici ,ceux qui voyagent dans d'autres vies en France les savent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :