• Lettre au Père Noël

    Dernière réunion de réflexion cette année.

    Nous voulions écrire une lettre au Père Noël, mais nous avons juste copier celle qui circule sur internet actuellement.

     

    Lettre au Père Noël

    En espérant que si le Père Noël ne reçoit pas cette lettre, les élus la lisent et comprennent enfin le désarroi des parents et des enseignants.

     

     Joyeux Noël à tous !

     

     

    « L’opposition s’inquiète pour les impôts !Meilleurs vœux »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Gilet Jaune
    Mardi 23 Décembre 2014 à 19:52

    Je crois que les élus ne veulent lire ni cette lettre ni les centaines de rapports prouvant que cette réforme est destructrice pour les jeunes enfants !!!

    Les élus font la sourde oreille et quand dans quelques années on se retrouvera avec un niveau scolaire fortement en baisse ils trouveront des excuses pour se disculper.

    Ne croyons pas au père Noël et encore moins aux élus mais continuons à nous battre contre la réforme scolaire la plus destructrice que l'on ait jamais eu !


    Bonnes fêtes de Noël à votre équipe.

    2
    Samedi 27 Décembre 2014 à 16:59

    Nous regrettons que les élus locaux se soient sentis obligés d'appliquer cette réforme simplement parce qu'ils sont adhérents du PS. Quand une loi est mauvaise, il ne faut pas l'appliquer !

    3
    Mardi 30 Décembre 2014 à 19:25

    Et voilà, vous n'avez pas été sage et vous n'avez pas eu ce que vous avez demandé au Père Noël !

    Mais vous pouvez toujours envoyer vos voeux à votre président, qui sait ?

    4
    Samedi 3 Janvier 2015 à 14:29

    Si on s'y mettait tous, peut-être que l'on serait entendus. Mais le problèmes est que certains opposants aux rythmes scolaires sont obsédés par le coût des TAP et non par les conséquences sur les enfants. Ces personnes là se contentent juste de râler ou de faire de l'humour à propos des TAP, mais aucun ne s'oppose réellement à la réforme des rythmes scolaires.

    Précision: MR Hollande est le président de tous les Français !

    5
    Samedi 31 Janvier 2015 à 13:31
    Pugwash

    Vitam impendere VERO !

     

    1- Tou(te)s ? Vraiment tou(te)s ? 

     

    C’est assez difficile quand en réalité certain(e)s sympathisant(e)s aiment jouer « à la marge » et que sur la bien légère copie que l’on a remise à contrecœur après la date limite, on ne réfute ni ne renie pas grand chose. Que l’on se contente de motions, petites retouches emplâtrées pour garder l’harmonie dans la teinte primaire dominante du paysage …

    Ensuite, réclamer un rassemblement mais en mettant en avant la bannière des personnes qui ont mis en place ce système de rythmes aléatoires en faisant croire qu’on n’en est pas tout en en étant … C’est un peu hypocrite, non ?

     

    2- Les obsessions financières.

     

    Que voilà donc un argument amusant sortant très et trop souvent de la bouche de personnes qui n’ont dans le passé, ni jusqu’à présent, prêté aucune attention générale aux dépenses très particulières, mais avec l’argent des autres par des emprunts à très longs termes et quelques tentatives d’évasion vers d’autres rivages avant le naufrage programmé !

    Mais revenons à ces aménagements.-ci, de la même veine qu’un cumul d’autres tout aussi fourbes.

    Vouloir instaurer de nouvelles choses sans avoir pris la mesure de son coût ne vous semble pas une priorité ? Etrange mais si peu surprenant.

    C’est donc que pour vous, proposer des activités de qualité aux enfants vous importe peu. Et par qualité, nous ne parlons pas de fastueuses. Fastes réservés à une élite bienséante qui a clairement déclaré mettre un terme à cette avanie d’une jacquerie avant de profiter de la riche restauration offerte …

    C’est donc que pour vous, faire de l’occupationnel serait bien bon pour la marmaille illettrée et encore sans-dents ?

    Curieuse définition de l’égalité. Egalité des chances sensée être rééquilibrée par cet artifice, mais plutôt bien creusée.

    Il est d’autant plus amusant que nous n’avons jamais vu sur le moindre bout de papier (même virtuel) de propositions, de programmations, d’estimation réaliste, d’engagements de votre part quant à ces nouveaux rythmes. Car si vous excluez le problème des coûts et réfutez cet argument, que proposez-vous donc ? Pas que de vagues promesses, du concret. Du quantifié, du chiffré.

    Oh, pardon … Vous ne vouliez pas que l’on rappelle le problème du financement … Intéressant cet appui sur le bénévolat et l’absence de matériels et matériaux. Vous devriez développer … Si si si …

     

    3- Les conséquences sur les enfants ?

     

    Lapsus ? Pour les enfants aurait été plus juste. Ce lapsus serait-il une expression montrant la recherche maintenant à s’appuyer sur les enfants pour tenter de récupérer ce qui a été hypocritement perdu par allégeance et rétribution ?

    Feriez-vous preuve d’humour après avoir quémandé l’oubli et le pardon du passé et du passif que vous aviez laissés par vénération ? Quel changement !

    Sur les enfants serait un constat de ce que l’on fait à nouveau peser sur leurs épaules ? Dans quelques années ne risque-t-on pas de les réprimander si les résultats escomptés (pardon, encore un terme financier) ne sont pas au rendez-vous des promesses : Comment, nous avons tout fait pour que vous réussissiez et voilà le résultat ? Quelle ingratitude !

    Sur les enfants donc. Prenez une feuille (pas trop grande) et faites-nous donc un programme assez détaillé pour pouvoir le présenter sans pouvoir être ridiculisés …

     

    4- Sans idée ?

     

    Chez ces gens-là, ( Non, pas ceux-là, restons sérieux ! Et intellectuellement honnêtes ! ) pourtant il y a eu quelques idées émises autres que du saupoudrage pseudo-pédagogique de façade pour la photo de gala. Mais peut-être n’écoutez-vous pas, ne lisez-vous pas tout mais juste ce qui vous a été surligné ?

    Pourtant il existe quelques blogs beuvrygeois  …

     

    5- Précision à la précision

     

    Normalement maintenant : oui. Sauf changement ! Mais gageons que vous nous en auriez informés … Et nous comptons sur vous !

    Encore pardon pour l’emploi (autre vaste sujet beuvrygeois) d’un verbe financier …

     

    6- Autre précision

     

    Ceci a commencé par un trait et s’est terminé avec un zest d’humour.

    Ce qui semble ne pas être à votre goût. Mais en ce qui concerne notre blog, sans doute n’avez-vous pas lu intégralement et non pas intégristement le petit mot le définissant ?

    Et ne faites donc pas encore d’amalgame trop hâtif.

    Quant aux autres, la taille de leur silence sera à leur mesure … Insondable !

    Et enfin oui, nous copions aussi notre Président (avec une majuscule s.v.p.). Car il a montré à maintes reprises qu’il aimait maladroitement tenter d’en faire preuve lors de ses interventions.

     

    Aucun Agnan ne nous contredira. Non ?

     

    Et na !

     

     

     

    6
    Dimanche 1er Février 2015 à 12:22

    Monsieur Pugwash, (habitant ?) de Beuvry (mais content ?),


    Votre texte est sans doute bien écrit, mais comme beaucoup des premiers lecteurs de ce blog vous semblez ne pas avoir compris l'objectif de ce dernier. Faut-il réécrire une Nième fois que ce blog a été créé en 2012 suite à des attaques et des insultes qui n'avaient rien avoir avec un débat démocratique ?
    Un soutien à la majorité sur ces basses attaques ne veut pas dire "être à la botte" de la municipalité et encore moins en faire partie. Voter pour un parti ne veut pas dire être à 100% pour toutes les mesures prises par celui-ci.
    Nous avions expliqué cela dès le début suite à plusieurs interprétations erronées comme la votre, beaucoup de nos détracteurs ont parfaitement intégré cela.


     


    Vous aimeriez nous faire un procès d'intention sur les rythmes scolaires alors que nous n'exerçons aucune responsabilité politique et alors que d'autres blogs sont très très flous sur leur position (à l'exception peut-être de Mme Brasse, et du blog de l'absurde intarissable sur le sujet.) Notre position a toujours été claire et indépendante (on ne peut pas en dire autant de tout les critiqueurs), pour nous c'est NON à cette réforme, OUI à un grand débat National sur l'école.


     


    La grande majorité des parents est contre cette réforme. On peut parfaitement soutenir une municipalité sur les grandes lignes tout en étant totalement opposé à ce choix d'appliquer la réforme.


     


    C'est toute la différence entre les personnes qui sont pieds et poings liés à un parti ou qui critiquent tout ce que font les autres sans distinction d'un côté, et celles qui ont des convictions mais qui savent dire NON quand elles le jugent nécessaire sans utiliser des grands phrases réservées à une élite.


     


    Si votre commentaire ne comporte pas d'agressivité ou de propos à la limite de l'insulte comme on pouvait en lire sur les blogs en 2012, 2013, on remarque quand même que vous cherchez à faire croire des choses fausses sur notre compte (une position et un comportement qui ne sont pas les notres), notre position vous aurait parue claire si vous aviez pris la peine de lire sereinement nos articles depuis 2 ans.


     


    Quant à votre blog dans lequel des articles apparaissent un jour avec une date antérieure, nous avons essayé de lire certains textes, mais sans doute sommes nous trop illettrés (comme vous dites dans l’un de vos pseudonymes) pour pouvoir comprendre vos envolées lyriques.


     


    Dans votre grande connaissance vous semblez vouloir nous informer qu'il y a d'autres blogs à Beuvry, mais si vous aussi vous lisiez les autres avant de commenter abondamment, vous auriez compris (comme expliqué en début de réponse) que c'est justement à la lecture de commentaires sur tous ces blogs que nous avons créé celui-ci. Nous remarquons d'ailleurs que certains blogs finissent par mourir parfois même avec un article unique qui démontre qu'il n'y a pas autant d'action que cela.


     


    Oui Monsieur PUGWASH nous lisons les autres blogs.


    Nous ne sommes pas d'accord avec tout ce qui est écrit sur ceux-ci. Mais au risque de nous répéter, quand nous partageons un avis sur un sujet (bien traité de manière claire et la portée de tous) nous n'allons pas dénigrer l'article sous prétexte qu'une grande partie des autres articles ne nous conviennent pas.


    Pour conclure, nous nous permettons de détourner une phrase humoristique bien connue :
    Nous n’avons pas des idées sur tout, nous avons surtout des idées sur des sujets qui nous tiennent à cœur.


     


    Bien cordialement,
    Des Beuvrygeois libres, donc aux ordres de personne et qui ne s'imaginent pas avoir la connaissance absolue.

    7
    VERO62660
    Mercredi 4 Février 2015 à 11:37

    Bonne réponse à ce Monsieur qui mets des commentaires partout mais qui ne répond pas clairement aux questions . Ah oui c'est vrai nous ne sommes pas assez intelligents pour lui ! Si quelqu'un comprend ce qu'il écrit , faites nous signe !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :